Imprimer

Partager

Radio Classique aux côtés des artistes et des salles de concert pour maintenir le spectacle vivant

Les diffusions de concerts se poursuivent sur l’antenne de Radio Classique, en collaboration avec les artistes et les salles qui maintiennent leur programmation à huis-clos pendant le confinement. Radio Classique est plus que jamais mobilisée aux côtés du milieu musical afin de maintenir la culture vivante.

Pendant ce nouveau confinement et face à la crise sanitaire, la vie musicale se réinvente sous l’égide de la distanciation sociale et d’évènements 2.0. Les concerts à huis-clos se multiplient et sont enregistrés, permettant ainsi de poursuivre la saison et de garder le lien. Radio Classique se mobilise aux côtés des artistes et des salles en diffusant ces concerts d’un nouveau genre auprès de son million d’auditeurs quotidien.

Qu’il s’agisse de la Philharmonie de Paris, l’Orchestre de Paris, les Invalides, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre national de Montpellier d’Occitanie, l’Opéra de Lyon ou encore le Grand Théâtre de Provence, leur saison se poursuit sur l’antenne de Radio Classique avec de nombreux rendez-vous. Parmi eux :

  • Le récital de Renaud Capuçon et Guillaume Bellom autour de Mozart, Strauss et Korngold aux Invalides diffusé le 21 novembre à 21h.
  • Le concert de l’Orchestre de Paris dirigé par Simone Young autour notamment de la 4e symphonie de Brahms le 28 novembre à 21h.
  • Le concert d’Ophélie Gaillard et son ensemble Pulcinella aux Invalides autour de son nouveau CD « Un violoncelle à l’opéra » le 29 novembre à 21h.
  • Le concert de l’Orchestre national de Montpellier Occitanie autour de Strauss et Wagner le 5 décembre à 21h.
  • Le concert de l’Orchestre des Hauts-de-France aux Invalides autour de la Symphonie n°4 de Mahler le 6 décembre à 21h.
  • Le concert de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse avec à sa tête Gábor Káli autour notamment de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorák le 13 décembre à 21h.
  • L’opéra Werther de Jules Massenet à l’Opéra de Lyon, le 19 décembre à 21h.
  • Le concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de son nouveau chef Klaüs Mäkäle avec la Symphonie n°9 de Mahler le 20 décembre à 21h.
  • Le concert de l’Orchestre national de Bordeaux autour de Rachmaninov le 9 janvier à 21h.

Autant de rendez-vous majeurs pour Radio Classique, dont l’objectif n’est plus seulement de rendre la musique accessible au plus grand nombre, mais aussi désormais de la rendre accessible tout court. « En ces temps de grande incertitude, conclut Bertrand Dermoncourt, directeur de la musique de Radio Classique, nous avons le devoir d’être aux côtés des artistes et des salles lourdement affectés par la crise sanitaire. Radio Classique se retrouve plus que jamais au coeur de la vie musicale, étant ce lien indispensable avec le grand public ».