Imprimer

Partager

Jeudi 19 novembre : Médias en Seine revient et dévoile les thématiques de sa 3éme édition

Un festival international unique,

dans un contexte mondial exceptionnel,

autour de 7 grandes questions d’actualité.

 

« Médias en Seine », le 1er festival international pour imaginer les médias de demain, sera de retour le jeudi 19 novembre pour sa 3ème édition, soit deux semaines après l’élection américaine et dix mois après le début d’une pandémie mondiale qui a frappé la planète et mis à l’épreuve l’économie des médias.

Depuis le début de cette crise sanitaire mondiale, les médias démontrent avec éclat, et au quotidien, qu’ils sont des acteurs majeurs et vitaux de l’espace public et de nos démocraties. La consommation d’information, de fiction, de culture, de musique… tous supports confondus, n’a jamais été aussi massive et partagée. Les usages continuent de se numériser avec la volonté des médias de développer leurs contenus et leurs engagements responsables. Cette crise met aussi sur le devant de la scène de nouvelles voix référentes, notamment celles de scientifiques, avec lesquels il va falloir compter.

Mais dans le même temps, les modèles économiques sont fragilisés et la désinformation intensifie la pression sur nos démocraties. Les risques et les traumatismes sont démultipliés : un séisme dévastateur a mis en pièces le modèle économique de nombreux acteurs des médias et de la culture. L’intensité de la désinformation et le déferlement des contenus complotistes se sont encore accrus, dans des domaines déjà très fertiles en infox, ceux de la santé et des sciences.

Plus de 150 personnalités du monde entier – journalistes, scientifiques, médecins, médias publics et privés, français et internationaux, auteurs, philosophes, photographes, producteurs, réalisateurs, intellectuels, artistes, start-ups, plateformes, régulateurs… viendront partager leurs expériences et idées d’avenir.

« Que ferons-nous de cette crise qui nous a défiés et transformés ? Médias en Seine offre une première occasion unique de reconstruire et d’inventer ensemble le futur des médias, plus que jamais au coeur de nos sociétés. Dans ce moment décisif, toutes les parties prenantes, mêlant professionnels et grand public, se réuniront pour un temps de réflexion, de partage, de créativité et de débat à ciel ouvert autour de sept thématiques qui questionnent les médias d’aujourd’hui et ceux de demain. »

Vincent Giret, directeur de franceinfo

« La période que nous vivons a totalement bouleversé le secteur événementiel. Une situation inédite qui nous pousse à nous réinventer, à imaginer de nouveaux formats et de nouvelles expériences entre le présentiel et le digital. C’est dans ce contexte que se déroulera la 3éme édition de Médias en Seine, une formidable opportunité de rencontres et d’échanges réunissant les acteurs clés du moment sur les grandes problématiques de nos médias et de la société. »

Corinne Mrejen, directrice générale du Groupe Les Echos-Le Parisien en charge du pôle Partenaires

7 grands thèmes pour une journée exceptionnelle à travers de nombreux débats, keynotes, masterclasses, rencontres et expériences

 

« Le journalisme et la connaissance » : cette crise peut être fondatrice d’une nouvelle alliance entre le journalisme et le monde scientifique ? Une collaboration étroite devenue indispensable entre ces univers cousins pour redonner de l’intelligibilit é, de la lisibilité et de la puissance au savoir. À quelles conditions ? Avec quelle éthique, quelles limites, quelles formations, quels formats ? Comment concilier le long terme des scientifiques, le court terme des médecins, l’angoisse de l’opinion publique et la vitesse du journalisme et des médias ?

« Civiliser internet » : Comment aurions-nous survécu à cette crise sans internet ? Ces longs mois ont mis en valeur sa richesse inouïe et sa capacité exceptionnelle à relier les humains. Pourtant, la révolution numérique bouleverse notre quotidien sans que nous l’ayons encore vraiment apprivoisée, ni régulée. L’addiction aux écrans guette nombre d’entre nous, les réseaux sociaux fragilisent nos sociétés, le mal-info et l’opinion nous submergent, la collecte des datas menace de téléguider nos existences… Entre responsabilité individuelle, éducation au numérique et hygiène pour s’informer, il manque un mode d’emploi individuel et collectif dans la société numérique. Quelles pistes pour échapper à la fatalité du « poisson rouge » et aux pièges de l’économie de l’attention ? Comment éduquer à l’attention dans un monde de distraction ? Faut-il doter Internet d’une police de la parole ?

« Climat : 10 ans pour tout changer » : au regard de l’urgence climatique et de la menace environnementale globale, la décennie qui arrive n’a pas d’équivalent dans l’histoire de l’humanité. Ces défis majeurs nourrissent l’imaginaire et la créativité des médias. De multiples initiatives voient le jour à l’échelle de la planète, stimulant tous les genres et tous les formats. Une jeune génération de professionnels, créative et engagée, en a fait son terrain de prédilection. Elle invente de nouveaux pouvoirs d’action et dessinent de nouveaux modèles.

« Le choc américain » : les Etats-Unis seront le pays invité de cette édition de Médias en Seine. Dix mois après le début de la crise sanitaire, et deux semaines après l’élection du prochain président, journalistes et dirigeants de médias américains viendront « débriefer » une campagne qui s’annonce déjà comme l’une des plus violentes de l’histoire du pays. Et raconter l’incroyable feuilleton d’un président Trump qui a fait de la pandémie sa tribune personnelle, désintégrant à lui seul la notion de vérité dans un domaine vital. Désinformation, fake news, pilonnage intensif des médias, défiance exacerbée, les reporters raconteront le « terrain » et tireront les leçons d’une couverture dans un pays malmené par le populisme, mais où jamais les médias américains ne se sont montrés aussi créatifs et offensifs.

« L’âge dor de l’audio » : podcasts, commandes vocales, assistants vocaux, voitures et montres connectées, la voix bouleverse les usages. Tous les groupes de médias se lancent. Nouveaux marchés, nouveaux acteurs, nouvelles écritures, nouveaux diffuseurs. Cette troisième révolution numérique – après l’ordinateur personnel puis le smartphone – redistribue les cartes de la production, de la diffusion de l’audio et tout particulièrement de la radio.

« La bataille mondiale de la vidéo » : l’année 2020 restera comme celle d’une accélération foudroyante. Après Netflix, Amazon et Apple, les géants Disney et Warner déploient l’immensité de leur catalogue sur le front des offres payantes. La pandémie a encore accentué leur place dans la société numérique. Une bataille inédite sur un marché mondial en pleine expansion. Ces acteurs puissants, tous américains, bousculent les acteurs traditionnels de la télévision et du cinéma. Une réponse européenne est-elle possible ? Avec quels acteurs et quel business-model ?

« Le grand match du sport » : la pandémie a totalement bousculé le sport, ses disciplines, ses compétitions et ses modèles économiques, très dépendants de l’audiovisuel. Trois mois après le lancement du groupe sino-espagnol Mediapro en France, la guerre du foot est relancée entre les opérateurs. Qui remportera la mise ? N’y a-t-il pas trop d’acteurs sur ce marché ? Le consommateur fan va-t-il casser son porte-monnaie ? Au-delà du foot, les grands acteurs mondiaux d’Amazon à DAZN se disputent les meilleurs événements, dont les JO, et les disciplines les plus relevées. Mais le coronavirus a montré que même le principe « the show must go on » n’était plus universel, ni même possible. Comment le monde du sport se relèvera-t-il de cette crise ? Quels nouveaux modèles peuvent émerger ?

Cette édition exceptionnelle sera aussi l’occasion de mettre en valeur le photojournalisme à travers l’exposition « Planète Plastique » de James Whitlow Delano, montée dans le cadre d’un partenariat avec Visa pour l’image.

 

ASSISTER AU FESTIVAL

L’ensemble des conférences seront retransmises en streaming.
Pour assister aux conférences ou aux masterclasses, du fait des règles sanitaires,
une accréditation sera obligatoire : mediasenseine@kbzcorporate.com

 

Billetterie ouverte et gratuite pour le public – Réservation indispensable sur : https://mediasenseine.com

 

Et sur les réseaux sociaux :

  • #MediasenSeine2020
  • @MediasenSeine

 

CONTACTS PRESSE

▪ Sandra Tricot : + 33 (0) 6 65 85 85 65. stricot@kbzcorporate.com

▪ Véronique El Baze : + 33 (0) 6 03 03 29 26. avelbaze@kbzcorporate.com

 

 

franceinfo et Les Echos remercient l’ensemble des partenaires de Médias en Seine