Imprimer

Partager

Le Parisien renforce son offre d’information locale avec le lancement du ‘’Grand Parisien’’

Lundi 15 février, Le Parisien proposera une nouvelle formule de son cahier dédié à la couverture de l’actualité en Ile-de-France et dans l’Oise. Une nouvelle marque est créée : ‘’Le Grand Parisien’’.

L’enjeu du ‘’Grand Parisien’’ vise à passer d’un journal ‘’complet’’ à un journal ‘’essentiel’’, d’une couverture exhaustive de l’information, quelle que soit son importance, à ce qui compte réellement dans la vie quotidienne des habitants de la région.

La nouvelle proposition d’information locale du Parisien représente un atout essentiel dans sa transformation digitale. En effet, les articles exclusifs à valeur ajoutée (enquêtes, grands formats, portraits, récits…), ou ceux qui ont une grande résonance dans l’actualité, contribuent sensiblement au recrutement de nouveaux abonnés numériques. Inspiré par cette dynamique, le quotidien papier fait évoluer, lui aussi, son traitement de l’information locale.

Ce développement s’inscrit dans le déploiement de son projet #LeParisien200000 en vue d’accélérer sa transition digitale de grand média national et local. Le Parisien vise 200.000 abonnés numériques d’ici 2024. Déjà, de premiers effets positifs se font sentir : en janvier dernier, sa diffusion est redevenue positive, pour le troisième mois consécutif. Elle est portée par la forte croissance des abonnements numériques (44.000 à ce jour) qui ont doublé en un an.

Du lundi au samedi, ‘’Le Grand Parisien’’ proposera, en 12 pages, les temps forts de l’actualité de la région et de ses départements : des angles plus exclusifs, davantage d’enquêtes, de portraits d’entrepreneurs, de récits sur de belles initiatives, des conseils et des idées pour mieux vivre.

Parmi les rendez-vous du ‘’Grand Parisien’’ :

  • Deux pages, dont la une, seront réservées aux 8 départements franciliens et à l’Oise.
  • Sur le même principe que le cahier national, il proposera le ‘’Fait du jour’’ de l’actualité régionale.
  • Avec ‘’Près de chez vous’’, il fera le tour des temps forts de chaque département grâce à la sélection des meilleurs articles des agences locales du Parisien.
  • Une séquence sera réservée aux faits divers, une des spécialités du Parisien, et aux portraits.
  • Des pages thématiques parleront d’immobilier, de sport, d’idées pour garder la forme et, chaque samedi, de patrimoine culturel en Ile-de-France et dans l’Oise.
  • La der s’attachera toujours au sujet qui anime la vie des habitants de la région : les transports.

Pour Pierre LOUETTE, PDG du Groupe Les Echos – Le Parisien, et Sophie GOURMELEN, Directrice Générale du Parisien, ‘’ Le Parisien est le premier titre de presse régionale en France à réinventer l’approche de l’information locale. Nous nous inspirons notamment du Boston Globe. Comme notre confrère américain, il s’agit de faire en sorte que ce type de contenu crée de la valeur, aussi bien sur le numérique que sur le papier ’’.

Jean-Michel SALVATOR, Directeur des rédactions du Parisien et d’Aujourd’hui en France, a confié la responsabilité éditoriale du ‘’Grand Parisien’’ à Jean-Baptiste ISAAC, Directeur adjoint de la rédaction. Il pourra compter sur les équipes des 9 agences départementales du Parisien ainsi que sur celles de cellules transverses : ‘’Portraits’’, ‘’Police/Justice’’, ‘’Enquêtes Ile-de-France’’, ‘’Immobilier’’, ‘’Transports’’. Cette organisation a été rendue possible par un redéploiement d’envergure de la rédaction : le quart des journalistes a bénéficié d’une mobilité.

Pour Jean-Michel SALVATOR, ‘’Le Grand Parisien’’ est une nouvelle étape fondatrice de l’histoire du Parisien. A cette occasion, il réaffirme son ancrage local, développe une information de valeur, comme pour l’actualité nationale. Il exprime ces intentions dans un message adressé à l’attention des lecteurs :

‘’ Il y a bien longtemps, on lisait « Le Petit Parisien », l’ancêtre du « Parisien libéré » devenu en 1986 « Le Parisien » tout court. C’était au XX eme siècle ! Comme un clin d’œil à ce passé glorieux, nous proposons à nos lecteurs du XXI eme siècle, de découvrir chaque jour à partir du 15 février « Le Grand Parisien » : un nouveau nom pour le cahier central du Parisien qui traitera de l’actualité de la région capitale. Il viendra remplacer les cahiers départementaux d’hier. « Le Grand Parisien » s’intéressera jour après jour à l’évolution du Grand Paris qui se dessine sous nos yeux. « Le Parisien » continuera lui, à couvrir l’actualité nationale.

Avec « Le Grand Parisien », nous avons voulu élargir l’horizon de ceux qui nous lisent. Ils vivent dans leur département, mais se déplacent, travaillent, se distraient dans la région toute entière qui change de dimension. Le « Grand Paris Express » et ses 200 nouvelles stations de métros en cours de construction, devraient leur faciliter la vie, abolir les distances et réduire les temps de parcours. Face à ce mouvement, il nous a semblé logique de donner à nos pages de proximité une portée régionale.

« Le Grand Parisien » se propose d’être une fenêtre grande ouverte sur l’actualité d´Ile-de-France sous toutes ses formes : la vie quotidienne de nos villes, les histoires humaines et les faits divers, les initiatives citoyennes, les petits et grands projets, les activités culturelles, les idées de promenades et de découvertes. Il y aura aussi la politique avec les élections régionales de juin et du sport avec la préparation des Jeux Olympiques de 2024. Nous développerons également les rubriques régulières auxquelles vous êtes désormais attachées : l’immobilier et les transports en dernière page du cahier… Un cocktail quotidien, concocté par les journalistes de la rédaction du « Grand Parisien » qui aura à cœur de vous faire aimer cette région si vivante que nous avons en partage. »