Imprimer

Partager

Covid-19 : Les médias du Groupe Les Echos-Le Parisien sont mobilisées pour poursuivre leur mission d’information et accompagner les citoyens et les entreprises

Suite à l’entrée en vigueur des mesures de confinement face à la propagation du virus Covid-19, le Groupe Les Echos – Le Parisien a adopté, depuis une semaine, une organisation recourant très largement au télétravail et veillant à préserver la santé de l’ensemble de ses collaborateurs.

Le Groupe est en situation pour poursuivre sa mission d’information et entretenir un lien encore plus fort avec les 25 millions de Français qui font confiance à ses médias. Toutes les marques du Groupe et leurs rédactions (près de 800 journalistes) se mobilisent pour répondre, encore plus aujourd’hui, au besoin d’une information de qualité des citoyens et des entreprises. Elles s’engagent également à les accompagner pour faire face à cette crise sanitaire, à ses conséquences humaines, sociales et économiques.

Dans le même temps, le Groupe tient à saluer tous les acteurs de la filière (imprimeurs, distributeurs, transporteurs, porteurs, marchands de journaux…) qui s’efforcent d’assurer la continuité de la diffusion de la presse d’information et de lui permettre ainsi de remplir sa mission d’intérêt public.

Voici ci-dessous les points clés des dispositifs éditoriaux déployés par les médias du Groupe, chacun avec sa propre expertise, ce qui permet de couvrir toutes les problématiques de la société française confrontée à cette crise, de témoigner de ses craintes comme de ses espérances, de mettre en lumière les initiatives mises en œuvre pour lutter contre le virus et ses conséquences.

 

TOUTE L’INFORMATION ET LES SERVICES POUR MAINTENIR LE LIEN AVEC LES CITOYENS

Le quotidien Le Parisien Aujourd’hui en France, papier et dans sa version numérique, adapte sa couverture éditoriale en proposant une information complète nationale et locale : décryptages, enquêtes, reportages, témoignages. Le journal mise également sur sa fonction pratique pour aider ses lecteurs à vivre au mieux la période de confinement : illustration par la double page ‘‘Gardons le moral’’ qui prodigue des conseils pour occuper les enfants ainsi que des bons plans pour s’évader tout en restant à la maison.

Pour conforter le lien avec les 15 millions de Français qui suivent Le Parisien sur Internet, la rédaction crée des rendez-vous adaptés à la situation :

  • ‘‘Le coronavirus en question’’ : un formulaire en ligne permettant aux lecteurs de poser toutes leurs questions sur le coronavirus dans tous les domaines : de notre santé au système hospitalier, de notre famille à la société tout entière, de notre porte-monnaie jusqu’aux marchés financiers, la crise actuelle chamboule tout. La rédaction du Parisien répondra tous les jours aux interrogations des Français.
  • Un direct permanent de 6h à minuit pour suivre l’évolution de la crise.
  • Un espace dédié sur le site du Parisien : l’étendue de l’épidémie dans le monde, la vérification des informations qui circulent sur les réseaux sociaux, les aspects économiques de la crise…
  • Des newsletters quotidiennes :

‘‘Spécial Coronavirus’’ : point à la mi-journée avec les dernières informations, conseils pratiques, interviews éclairantes, témoignages. Lancée le 5 mars dernier, cette newsletter enregistre 40.000 inscrits à ce jour.

‘‘Le guide du confiné’’ : des contenus pratiques pour tenter de s’extraire d’un contexte particulièrement anxiogène (conseil psy, faire du sport, idées d’activité avec les enfants) ; des sélections culturelles pour se divertir : livres, playlists, podcasts, programmes télé, coups de cœur pour des séries sur les plateformes de streaming.

  • Des live vidéo avec des coachs : ‘‘Une heure de sport à domicile’’, ‘‘ Une heure de yoga ou méditation à domicile’’

Enfin, vendredi 20 mars, Le Parisien Week-End, le magazine du Parisien vendu avec le quotidien, sera entièrement dédié à la ‘‘France cloîtrée’’. Une grande enquête fera le récit des coulisses de la gestion de crise depuis l’Elysée. De nouvelles rubriques apparaissent : une séquence ‘‘Loisirs à domicile’’ et une section ‘‘Jeux’’ étoffée.

#LeParisienChezVous

L’IMPACT DE LA CRISE SUR LA VIE ECONOMIQUE ET COMMENT LES ACTEURS S’ADAPTENT

Le quotidien Les Echos, dans ses versions papier, capitalise sur toutes les expertises de sa rédaction pour décrypter les conséquences de la crise du Covid-19 : évolution et analyse de la situation internationale, stratégies des décideurs politiques et économiques, comment sont impactées et s’adaptent les entreprises, secteur par secteur.

Sur l’ensemble de ses supports, au-delà d’analyser les dernières informations connues et leurs impacts sur la vie économique, Les Echos multiplie les formats longs tels que les grandes interviews (politiques, entrepreneurs, économistes, scientifiques) et les enquêtes aux quatre coins de la planète.

Grâce à son réseau de correspondants à l’étranger, Les Echos explique comment chaque pays ou continent s’adapte à la crise, comment certains choix sont porteurs d’espoir (exemple : le récit de Yann ROUSSEAU, correspondant à Tokyo, sur la façon dont Singapour a réussi à contenir l’épidémie en mettant en place un système de dépistage extrêmement pointu sans imposer de confinement à la population).

Vendredi 20 mars, Les Echos Week-End, le magazine des Echos vendu avec le quotidien, publiera une grande enquête : ‘‘A la recherche de l’arme ultime’’. Sur toute la planète, des laboratoires sont engagés dans la course au vaccin contre le coronavirus. Quels sont les acteurs clés ? Avec quelle chance d’y parvenir ? Et dans combien de temps ? Par ailleurs, le magazine nous emmènera au Royaume-Uni pour décrypter comment la crise sanitaire a entraîné la fin de l’état de grâce du Premier Ministre Boris JOHNSON.

Ce même jour, la rubrique Les Echos Patrimoine s’intéressera à la question des investissements financiers : est-il possible de protéger son capital au moment où les places boursières s’effondrent ? Quels effets faut-il anticiper sur l’immobilier ?

Lundi 23 mars, le cahier hebdomadaire Les Echos Executives portera son regard sur la gestion managériale des entreprises : communication des dirigeants, animation et motivation des équipes à distance, entretien de la relation avec les clients, pilotage de la situation financière…

Enfin, la culture a toujours occupé une place essentielle dans Les Echos. La rubrique du journal et le site Internet proposent chaque jour un vade mecum sur la culture en temps de crise : coups de cœur de la rédaction, en littérature (romans, essais, polars, bandes dessinées…), comme dans l’univers des plateformes de streaming (musique, films, séries, documentaires…). Le magazine proposera également une sélection culturelle recentrée sur la lecture, la télévision et la musique. Le magazine Les Echos Week-End proposera également une sélection culturelle recentrée sur la lecture, la télévision et la musique.

De son côté, Les Echos Start, la plateforme numérique des Echos dédiée aux jeunes, multiplie les sujets sur la crise du coronavirus : ‘‘l’impact de la crise sur l’emploi : CDD, contrats d’intérim, périodes d’essai’’, « ces jeunes qui refusent de rester confinés »…

#LesEchosChezVous

 

 

 

LES CONSEILS AUX INVESTISSEURS INDIVIDUELS FACE A LA CHUTE DES MARCHES FINANCIERS

Le pôle Finance du Groupe Les Echos – Le Parisien se mobilise pour soutenir les investisseurs individuels confrontés à la chute des places boursières.

Boursier.com propose l’un des flux d’informations les plus complets sur Internet pour suivre en temps réel l’actualité des marchés et des entreprises.

Pour sa part, Investir.fr suit en continu les événements et l’actualité des marchés pour permettre aux investisseurs de prendre les meilleures décisions et d’effectuer les bons arbitrages. Les recommandations de la rédaction sont enrichies par le suivi du consensus émanant des analystes.

Samedi 21 mars, Investir publiera une édition spéciale de son journal hebdomadaire ‘‘Crise sanitaire et financière’’.

Capital Finance, spécialisé dans l’actualité des fusions/acquisitions et du capital investissement, maintiendra la diffusion de son magazine hebdomadaire lundi 23 mars. Sur Internet, un dossier permanent a été créé (‘‘Impact du coronavirus sur le secteur du M&A’’) et la newsletter quotidienne fera un point précis de la situation pour les acteurs du secteur.

#InvestirChezVous #BoursierChezVous #CapitalFinanceChezVous

 


LES MEDIAS CULTURELS POUR S’AERER L’ESPRIT 

Pour de nombreux Français, la culture sera un formidable refuge afin de réussir à s’évader et à tenter d’oublier les contraintes du confinement. Les pôles culturels du Groupe Les Echos-Le Parisien contribueront à ce désir de ressourcement, à ce besoin de respiration.

Radio Classique accompagne plus que jamais son million d’auditeurs particulièrement attachés à la première radio de musique classique en France.

La plupart des programmes continuent, en direct, au moyen de mini-studios délocalisés chez les animateurs et les journalistes de la station. Tous les présentateurs, reporters, éditorialistes et chroniqueurs sont ainsi équipés d’une connexion numérique leur permettant de travailler à distance tout en retrouvant la même qualité de son qu’en studio.

Entre 7h et 9h, Guillaume DURAND passe le relais à Dimiti PAVLENKO et Renaud BLANC pour animer la matinale info. Toutes les chroniques, interviews et éditos se font en direct à distance, à l’exception de la revue de presse présentée en studio par David ABIKER.

Le reste de la journée, Radio Classique poursuit son accompagnement musical, encore plus essentiel dans ce contexte : Franck FERRAND et Christian MORIN anime les matinées mais en direct de leur domicile (9h-12h). Ensuite, une programmation spéciale est mise à l’antenne. Des points d’actualité sont faits toutes les heures par Eric MAUBAN et Baptiste GABORIT.

Mezzo et medici.tv, leaders mondiaux de la musique classique filmée, se mobilisent pour diffuser gratuitement ou rediffuser de nombreux événements afin de garder un lien très fort avec les publics de ses institutions musicales partenaires.

 A l’heure où les salles de concerts et opéras sont fermés et toutes les nouvelles captations annulées, une programmation exceptionnelle est proposée par mezzo et medici.tv pour continuer plus que jamais sa mission de partage de la musique et sa responsabilité de soutien vis-à-vis des artistes et de la filière musicale.

Que ce soit à la radio, à la télévision, sur ordinateur ou via nos applications mobiles, la musique classique est donc bien vivante et disponible à la maison de tous nos concitoyens.

Par ailleurs, avec l’épidémie qui touche la France de plein fouet, le monde de l’art est mis à l’arrêt. Toutes les expositions, tous les salons, tous les musées ont fermé leurs portes et ce jusqu’à une date indéterminée.

Connaissance des Arts continuera néanmoins à informer ses lecteurs, au jour le jour sur son site Internet et avec ses publications. La rédaction proposera de découvrir sous la forme de visites gratuites en ligne des théâtres, des musées, des lieux culturels d’exception. Oubliant, pour une fois, l’actualité des expositions, le magazine de mai concentrera ses efforts pour faire la part belle aux œuvres d’art, qui vous racontera des histoires surprenantes, qui vous passionnera.

#RadioClassiqueChezVous #MezzoChezVous #MedicitvChezVous #CdesartsChezVous

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...