Imprimer

Partager

Le Paris de la Belle Époque

1879-1914 : Quand Paris était la capitale du monde

Le Paris de la Belle Epoque est à l’honneur dans ce nouvel hors-série du Parisien à découvrir en kiosque dès le 17 septembre. 108 pages pour s’immerger dans cette période faste où Paris était la capitale des arts, des innovations… et des plaisirs.

 « C’est Paris qui polarisait les regards et les énergies, aimantait les artistes du monde entier autour de son nouveau phare, la tour Eiffel. Des salons littéraires aux bordels crapoteux, la vie s’y est épanouie comme jamais, mariant les plaisirs du corps et de l’esprit » chronique Charles de Saint-Sauveur, responsable des pages « Histoire » du Parisien.

En s’appuyant sur de spectaculaires illustrations d’époque, ce hors-série met en lumière la transformation de la vie quotidienne à Paris.

 

  • La période est marquée par une vie culturelle et nocturne effrénée. Les théâtres marchent à plein régime, le cinéma émerveille ses premiers spectateurs, l’Art Nouveau naît et orne les façades parisiennes. C’est aussi la ruée dans les cabarets et music-halls où les danseuses légères comme Nini Pattes en l’air, ou la Goulue se font croquer par Toulouse-Lautrec.
  • Les transports parisiens connaissent une incroyable mutation : l’inauguration de la première ligne de métro en 1900, la construction de la gare d’Orsay, et l’arrivée de l’automobile : « Paris ne sent plus le crottin ».

La Belle Epoque c’est aussi deux grandes expositions qui vont bouleverser Paris : celle de 1889, avec la création de la tour Eiffel, et celle de 1900, la plus colossale, qui nous lègue, entre autres, le Petit et le Grand Palais. Près de 50 millions de visiteurs du monde entier s’y pressent pendant 212 jours. La rédaction y consacre un portfolio exceptionnel de seize pages, nous dévoilant ainsi un Paris aujourd’hui disparu.

Lorànt Deutsch nous propose cinq balades thématiques à la découverte des lieux qui portent les stigmates de cette incroyable période : rendez-vous dans le Paris de l’Art Nouveau, le Paris du fer et de l’acier (en passant au 124 rue Réaumur qui a été le siège du Parisien libéré pendant près de 30 ans), le Paris des cafés mais aussi le Paris de Proust et Toulouse-Lautrec.

Ce hors-série est le 5ème de la collection Histoire de Paris. Il connaît un vif succès avec la diffusion à 35 000 exemplaires vendus par numéro.

Hors-série en vente dès le 17 septembre 2018. Disponible pendant 3 mois chez votre marchand de journaux. Prix : 5,90€ – 108 pages.

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...